h1

Au stade de l’horreur

12 juillet 2011

« Le patron de la Coupe du monde, Martin Snedden, a confiance dans le fait que le stade de l’Eden Park surprendra le monde. Il a raison : tous seront surpris par sa laideur« . Le chroniqueur Gregor Paul ne mâche  pas ses mots dans les colonnes du New Zealand Herald. Car à deux mois du début de la Coupe du monde, l’enceinte qui accueillera onze rencontres, dont la finale, n’est pas encore prête. En vue de l’édition 2011, la capacité de ce stade a été portée à 60.000 places, toutes assises. Mais Gregor Paul reproche aux organisateurs de cette compétition de ne pas mettre tous les spectateurs à l’abri.  Pour lui, la Nouvelle-Zélande se devait de se doter d’un stade à la hauteur de cet événement. « Les organisateurs feraient bien de prier pour qu’il ne pleuve pas pendant les matches de poules », écrit Gregor Paul, qui redoute l’effet de mauvaises conditions météorologiques sur les ventes de billets. Martin Snedden a pris la peine de lui répondre dans une tribune publiée le 3 juillet par ce même quotidien, en le rassurant sur l’état de la qualité de la pelouse qui résistera aux intempéries. « J’ai eu le privilège d’assister ces dernières années à des matchs internationaux au Millennium Stadium ou au Stade de France. Ces enceintes ne peuvent pas rivaliser avec l’Eden Park en matière d’histoire sportive », écrit Martin Snedden, qui affirme vouloir préserver l’héritage exceptionnel de ce stade. Une histoire racontée dans le livre « Rugby, Coupe du monde inédite« .

O.B

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :