h1

Les Pumas se font les griffes

2 août 2011

En 1999 et 2003, la Confédération sud-américaine de rugby (CONSUR) avait eu le plaisir de voir deux de ses membres disputer la Coupe du monde: l’Argentine et l’Uruguay (cf « Rugby, Coupe du monde inédite » ). Les Pumas, troisièmes de la dernière Coupe du monde (cf vidéo ci-dessous), seront bien sûr de la partie en Nouvelle-Zélande. Mais pas les Uruguayens qui ont perdu la vingtième place qualificative de l’édition 2011 au terme d’un barrage face à la Roumanie. Les Sud-Américains ne pourront donc compter que sur les Pumas pour défendre les couleurs de cette région dans laquelle le rugby professionnel a bien du mal à s’implanter. Que ce soit en Uruguay ou au Chili, respectivement 22e et 23e du classement mondial établi par la Fédération internationale de rugby (IRB), les joueurs évoluent dans des championnats amateurs dont le niveau est très faible par rapport aux compétitions existant en Europe ou celles d’Afrique du Sud, d’Australie ou de Nouvelle-Zélande. Idem au Brésil (29e), au Paraguay (41e), au Venezuela (57e), au Pérou (61e) ou en Colombie (65e).

Pour tous ces pays sud-américains, la Coupe du monde ressemble à un événement pratiquement inaccessible. Et le prochain match de préparation des redoutables Pumas revêt du coup une saveur particulière pour les passionnés de rugby en Amérique du Sud. Les Argentins affronteront le 6 août à San Juan, une province située à environ un millier de kilomètres au nord-ouest de Buenos Aires, une sélection composée d’une dizaine de joueurs argentins (non sélectionnés pour la prochaine Coupe du monde) et de rugbymen uruguayens, chiliens, brésiliens. Un Péruvien, un Vénézuélien, un Paraguayen et un Colombien figureront également dans cette sélection régionale.

Les meilleurs éléments de ces pays évoluant en Europe, ils préparent la prochaine saison avec leurs clubs et ne seront pas disponibles pour cette rencontre de prestige. C’est le cas de l’Uruguayen Rodrigo Capo Ortega (Castres) ou du Chilien Sergio Valdes (Pau). Et ce match devrait donc largement tourner en faveur des Argentins qui en profiteront pour dire au revoir à leur public avant de s‘envoler en Europe. Ils affronteront le 20 août le pays de Galles. En Nouvelle-Zélande, leurs adversaires en phase de poule seront l’Ecosse, la Roumanie, l’Angleterre et la Géorgie (cf calendrier).O.B.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :