h1

Juan Hernández loin des Pumas

7 août 2011

Il manquait un invité de marque à la fête de départ des joueurs argentins. C’est depuis la France que Juan Hernández a suivi la très large victoire (78-15) des Argentins le 6 août à San Juan face à une sélection sud-américaine. Il s’agissait du dernier match de préparation des Pumas en Argentine. Et pour le joueur du Racing Metro, le temps presse. Comme toutes les équipes qualifiées pour la prochaine Coupe du monde, l’Argentine a jusqu’au 22 août pour donner à la Fédération internationale de rugby (IRB) la liste des 30 joueurs retenus pour cette compétition. Et elle ne sait pas si elle pourra compter sur Juan Hernández, opéré des ligaments croisés du genou droit au mois de mars. « Nous sommes chaque semaine en contact avec Juan. Sa rééducation se passe bien. Mais comme le Racing Metro ne veut pas qu’il la fasse avec nous, on attend de voir, semaine après semaine, pour une éventuelle convocation« , a déclaré le 4 août l’entraîneur argentin Santiago Phelan, en faisant preuve d’un certain pessimisme.

Interrogé mi-juillet au sujet de l’état de santé de Juan Hernández, Pierre Berbizier, entraîneur du Racing Metro, ne semblait pas envisager la présence de son joueur sur les terrains néo-zélandais. « Il sort d’une blessure sérieuse qui succédait a une autre blessure sérieuse ( opération du dos). Après la rééducation, il y aura la phase de réathlétisation, puis la phase de réintégration dans le collectif pour les entrainements rugby. Personne ne sait le temps qu’il faudra », expliquait alors Berbizier. Pour celui que l’on surnomme « El Mago » (le magicien), la Coupe du monde semble donc compromise. Son forfait serait un coup très dur pour les Argentins qui avaient grandement profité de son talent lors de la Coupe du monde 2007 (cf photo ci-dessus). Il avait été particulièrement brillant en match de poule contre l’Irlande, devant des spectateurs argentins survoltés qui criaient « Maradona » pour saluer le génie de ce joueur (cf vidéo ci-dessous). Les Argentins avaient alors largement gagné (30-15), et ils avaient décroché trois semaines après la troisième place de la compétition face aux Bleus (cf livre « Rugby, Coupe du monde inédite« . O.B.

MISE A JOUR: Santiago Phelan a donné le 9 août la liste des 30 Argentins qui disputeront la Coupe du monde et Juan Hernández  ne figure pas dedans

Publicités

2 commentaires

  1. C’est quand même toujours triste de voir de tels talents purs bousillés par les blessures à répétition…


  2. Dur dur de perdre un membre de l’équipe ! Surtout Juani !



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :