h1

Ledesma, un sacré Mario-le

18 août 2011

Un joueur argentin fait le bonheur des journalistes depuis de longues années: le talonneur Mario Ledesma. Ce Puma n’a pas son pareil pour raconter des anecdotes ou des blagues, chambrer ses partenaires ou ses adversaires, confier ses impressions… Un « bon client » dont ont profité les médias qui ont couvert les clubs de Narbonne, Castres et Clermont, dans lesquels Ledesma a joué ces dix dernières années. Sur le terrain comme en dehors, ce talonneur très dynamique s’est illustré par sa disponibilité et son énergie (cf vidéo ci-dessous). Et grâce à sa très bonne maitrise du français ainsi qu’à son bagout, il était incontournable lors de la dernière Coupe du monde qui se déroulait dans l’Hexagone. Les excellents résultats des Pumas en 2007 ont logiquement contribué à mettre encore plus en avant celui que l’on surnomme notamment « Super Mario » (cf livre « Rugby, Coupe du monde inédite« ).

Quatre ans plus tard, Mario Ledesma est encore une fois sur le devant de la scène. Mais il s’agit cette fois de sa dernière apparition en tant que joueur. Agé de 38 ans, il s’apprête en effet à disputer en Nouvelle-Zélande sa quatrième Coupe du monde.  Après cette épreuve, il range les crampons et enfilera les habits d’entraîneur au sein du Stade français, aux côtés de Michael Cheika. Comme il l’explique au quotidien argentin Clarín, il est grand temps pour lui de prendre sa retraite sportive. Il semble toutefois regretter le manque de renouvellement dans le rugby argentin. « Normalement, je ne devrais pas jouer. Les gamins auraient dû me foutre dehors à coups de pied dans le cul« , déclare Ledesma. Il souligne qu’il a un an de plus que l’actuel entraîneur des Pumas, Santiago Phelan, âgé de 37 ans. Mais personne n’a réussi à le déboulonner ces dernières années du poste de talonneur qu’il occupera de nouveau samedi, le 20 août, face au pays de Galles à Cardiff. Ledesma et Phelan étaient d’ailleurs partenaires en 2001, lors du dernier triomphe des Argentins en terre galloise (16-30). Un souvenir que les deux hommes ne manqueront pas de rappeler avant la prochaine rencontre qui permettra à Ledesma de décrocher sa 77e sélection chez les Pumas. O.B.

Publicités

One comment

  1. Une preuve encore que les tal’honneurs le sont encore une fois de plus, nous avons en france plus de souvenirs avec des N° 2 qu’avec des N° 10 (parole de pilar)



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :