h1

Le « style japonais » à l’épreuve des Bleus

9 septembre 2011

Ce n’est pas une terreur du rugby mondial…Mais le Japon, 13ème au classement mondial de l’IRB, n’a cessé de progresser depuis la dernière Coupe du monde. Le prochain adversaire des Bleus (demain, le 10 septembre, 8 h 00 heure française) a remporté pour la première fois de leur histoire la Coupe des Nations du Pacifique qui réunissait, il y a quelques semaines, Tonga, Samoa, Fidji et le Japon. Sous les ordres de l’ancien ailier all black John Kirwan, champion du monde en 1987, le Japon peut compter sur quelques joueurs étrangers qui ont joué dans le Super 12, l’ancêtre du Super 15 qui réunit les meilleures équipes de l’Hémisphère Sud. C’est le cas de du demi d’ouverture néo-zélandais James Arlidge qui a porté les couleurs des Auckland Blues et des Otago Highlanders ou encore de l’Australien  Ryan Nicholas, qui a également revêtu le maillot des  Otago Highlanders… Le Japon compte aussi une particularité. Le demi-de-mêlée Fumiaki Tanaka, qui débutera le match face aux Bleus, et son remplaçant Atsushi Hiwasa sont parmi les joueurs les plus petits de la compétition. Ils ne mesurent que 1,66 m.

Le Japon a développé un rugby ambitieux basé sur la vitesse et le jeu de mouvement. « Nous l’appelons ‘Japanese style’. Si vous pensez au rugby français, quand il joue leur meilleur jeu, vous pensez au rugby champagne. J’espère que samedi après le match vous comprendrez ce qu’est le style japonais », a expliqué le sélectionneur japonais John Kirwan. En six participations à la Coupe du monde, le Japon n’a décroché qu’une seule victoire. C’était en 1991 face au Zimbabwe, à Belfast (52-8). En 2007, lors de la dernière Coupe du monde en France, les Nippons ne sont inclinés que de quatre points face au Fidji (31-35, cf vidéo ci-dessous) avant de terminer la compétition par un match nul contre le Canada (12-12). En 2003, la France et le Japon s’étaient déjà affrontés lors des matchs de poule de la Coupe du monde en Australie. Les Bleus l’avaient emporté 51-29. Aurélien Rougerie, qui jouait à l’aile à l’époque, était déjà de la partie… E.M

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :