h1

Une autre finale entre Bleus et All Blacks

22 septembre 2011

A l’approche de la rencontre entre la France et la Nouvelle-Zélande, qui aura lieu le 24 septembre à Auckland, les archives sont de sortie. Les médias reviennent sur les confrontations entre ces deux équipes dans les différentes Coupes du monde. A commencer par la première finale de cette épreuve, perdue par les Bleus (9-29) le 20 juin 1987 à l’Eden Park. Un retour en arrière dont je profite pour revenir sur une autre finale entre les Bleus et les All Blacks qui s’est déroulée voilà dix ans. C’était à Santiago du Chili, en avril 2001, dans le cadre des championnats du monde moins de 19 ans. Une compétition que j’avais eu le plaisir de suivre en tant que journaliste.

Cette cuvée française comprenait de nombreux talents, à commencer par Frédéric Michalak et Clément Poitrenaud (cf photo ci-dessus). La composition du XV de départ permet de retrouver de nombreux joueurs qui évoluent au sein de l’élite du championnat français (cf ci-dessous). En finale face aux All Blacks, les Bleuets avaient réalisé une très belle entame de match, parvenant à mener 20 à 3 à la 25e minute. Mais les Néo-Zélandais avaient ensuite remis la main sur le ballon et repris l’initiative grâce à une superbe ligne de trois-quarts au sein de laquelle se trouvaient notamment Joe Rokocoko, Luke McAlister et Jimmy Cowan. Les All Blacks l’avaient finalement emporté 36 à 23.

A leur retour en France, certains joueurs de cette génération 1982 ont connu une ascension fulgurante, à l’instar de Frédéric Michalak qui disputait dès le mois de juin la finale du championnat de France (cf vidéo ci-dessous) avec le Stade toulousain face à Clermont (34-22). Et il a ensuite participé aux Coupes du monde 2003 et 2007, toujours en compagnie de Clément Poitrenaud. Les deux compères ne sont par contre pas de la fête en Nouvelle-Zélande. Dix ans après la finale de 2001, les représentants des générations suivantes ont pris leur place. A commencer par l’équipe des moins de 21 ans championne du monde en 2006. Si Thomas Domingo a finalement été contraint de déclarer forfait, trois autres joueurs de cette équipe alors entraînée par Emile Ntamack et Didier Retière sont présents: Guilhem Guirado, Fulgence Ouedraogo et Maxime Mermoz. O.B.
France: Poitrenaud ; Gobelet, Pesteil, Grandclaude, Messina; Michalak, Courrent; Lamboley (cap), Champel, Soucaze; Hierso, Friand; Idieder, Rioux, Fiorini.

Nouvelle-Zélande: Tuitupo (cap); Rokocoko, Laulala, Milne, Lafaele; McAlister, Cowan; Waldrom, Harding, Thomson; Ryan, Thompson; Fairbrother, Tii, Tonga’uiha

Publicités

One comment

  1. Merci pour ces images ! 🙂



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :