h1

Des records encore et encore

28 septembre 2011

La Coupe du monde en Nouvelle-Zélande a déjà fait tomber de nombreux records sur le terrain. A mi chemin de la compétition, En route vers l’Eden vous invite à découvrir les performances les plus remarquables des trois premières semaines de compétition. Avec la clef, de nombreux records battus ou qui sont en passe de l’être…

Le marqueur d’essai le plus jeune 

Le Gallois George North (voir photo) est devenu le plus jeune joueur de l’histoire de la Coupe du monde à inscrire un essai. Lundi, lors de la victoire du Pays de Galles face à la Namibie (81-7), le jeune ailier a inscrit deux des douze essais de son équipe. Agé seulement de 19 ans et 166 jours, il efface des tablettes l’Australien Joe Roff qui détenait jusque-là le record du plus jeune marqueur d’essai en Coupe du monde.

Meilleure défense 

Au cours des trois premier matchs, l’Afrique du Sud est l’équipe qui a encaissé le moins de points, 19 seulement. La défense de fer des Boks n’a concédé qu’un seul essai en trois matchs. C’était face aux remuants gallois, lors de leur premier match (victoire 17-16) le 11 septembre dernier. Depuis l’Afrique du Sud n’a laissé que trois points face au Fidji et aucun face à la Namibie.

Meilleur marqueur de points

Après trois matchs, le meilleur marqueur de points de l’épreuve est l’ouvreur sud-africain Morné Steyn avec un total de 48 points. Le stratège des Springboks a inscrit 2 essais, converti 13 transformations et 4 pénalités. Il est encore loin du record du All Black  Grant Fox qui, lors de la Coupe du monde en 1987, avait inscrit 120 points. En 2003, en Australie,  Jonny Wilkinson avait terminé la compétition avec la bagatelle de 113 points. Un point de mieux que la performance de Thierry Lacroix en Afrique du Sud en 1995 (112 points).

Meilleur marqueur d’essais

L’ailier anglais Chris Ashton pointe après trois matchs en tête au bilan des meilleurs marqueurs d’essais de la compétition avec 5 essais. Il n’est qu’à trois longueurs des records de Jonah Lomu ( 8 essais en 1990) et Bryan Habana (8 essais en 2007). Dans la course aux essais, Ashton est suivi d’un quintet de trois-quarts dont le compteur affiche 4 essais : les All Blacks Israel Dagg et Richard Kahui, le Fidjien Vereniki Goneva, l’Australien Adam Ashley-Cooper et le Français Vincent Clerc. Ce dernier devance désormais Christophe Dominici au bilan des meilleurs marqueurs d’essais français en Coupe du monde. 9 essais pour Vincent Clerc  (série en cours) contre 8 essais  pour Christophe Dominici.

Un premier essai pour la Russie

Le plus petit joueur de la Coupe du monde (1m65) a inscrit le 20 septembre contre l’Italie un essai historique pour la Russie, qui participe en Nouvelle-Zélande à sa première Coupe du monde. Alexander Yanyushkin peut d’autant plus savourer cette prouesse que sa présence en Nouvelle-Zélande était très incertaine en raison d’une blessure. Les Italiens ont battu les Russes (53-17), ces derniers passant tout près du bonus offensif. Ils ont en effet inscrit trois essais dans cette rencontre (le bonus est à quatre). Pour leur tout premier match de CDM, les Russes ont été battus par les Américains (6-13).

A lire également : la Coupe en tranches

E.M

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :