h1

La santé de Lomu inquiète

30 septembre 2011

Le 9 septembre, il était l’un des héros de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Cravate blanche et costume noir, Jonah Lomu avait chaleureusement accueilli un jeune rugbyman néo-zélandais avant d’esquisser quelques pas de danse sur la pelouse de l’Eden Park (cf vidéo ci-dessous). La présence de ce monument du rugby néo-zélandais était logiquement très attendue. Lomu paraissait en forme lors de cette cérémonie et des nombreuses interviews qu’il a accordées au début de cette Coupe du monde. Il rayonnait également lors de la visite réalisée aux Tonga au mois d’août, son pays de naissance. Mais il a été hospitalisé en urgence le week-end dernier dans un hôpital d’Auckland. Et selon le quotidien néo-zélandais The Dominion Post (cf photo), il se trouverait dans un « sale état« , victime « de complications de santé graves » depuis son hospitalisation pour des problèmes rénaux.

Lomu a porté pour la dernière fois le maillot néo-zélandais face au pays de Galles, le 23 novembre 2002. Il a subi en 2004 la greffe d’un rein et a ensuite repris sa carrière de rugbyman professionnel. Plusieurs clubs néo-zélandais et européens lui ont fait signer des contrats, le dernier en date étant le Stade phocéen Marseille Vitrolles (Fédérale 1) lors de la saison 2009/2010. Mais ses efforts ne lui ont jamais permis de retrouver son meilleur niveau.

C’est lors de l’édition 1995 que la « bombe Lomu » a explosé (cf le livre « Rugby, Coupe du monde inédite« ). Il ne compte que deux sélections lorsque débute cette compétition en Afrique du Sud. Le 18 juin, en demi-finale face à  l’Angleterre, cet ailier hors-norme contribue largement à la victoire des All Blacks (45-29) en inscrivant quatre essais. Et celui qu’il a marqué en piétinant l’Anglais Mike Catt reste l’une des images fortes de cette épreuve. Agé de 36 ans, Jonah Lomu reste à ce jour le meilleur marqueur d’essais de l’Histoire de la Coupe du monde (15 en tout : 7 en 1995 et 8 en 1999). O.B.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :