h1

Walsh ne siffle plus que sur le terrain

5 octobre 2011

Pour l’arbitre du quart de finale entre l’Angleterre et la France, qui aura lieu le 9 octobre à Auckland, la Coupe du monde 2011 revêt forcément une importance particulière. Car Steve Walsh est né en Nouvelle-Zélande voilà 38 ans et c’est là qu’il a commencé sa carrière d’arbitre. Mais ce n’est pas sous les couleurs néo-zélandaises qu’il participe à cette Coupe du monde. Pour la Fédération internationale de rugby (IRB), Steve Walsh est « australien ». Car il fait partie des arbitres rattachés à la Fédération australienne de rugby (ARU) retenus pour cette septième édition de la Coupe du monde.

Walsh, qui a débuté sa carrière internationale en 1998, a participé aux trois précédentes éditions sous les couleurs néo-zélandaises (juge de touche en 1999, arbitre de champ en 2003 et 2007). Mais ses écarts de conduite ont conduit la Fédération néo-zélandaise (NZRU) à mettre fin à cette collaboration en 2009. Comme le rappelait le site néo-zélandais Stuff en avril 2009, il avait connu une première suspension lors de la Coupe du monde 2003 après une vive altercation avec un préparateur physique de l’équipe d’Angleterre. En 2005, il se voyait reprocher les insultes proférées contre l’ailier irlandais Shane Horgan lors d’un match des British Lions en Nouvelle-Zélande. Il multipliait aussi les frasques hors du terrain, en raison notamment d’une forte consommation d’alcool . Une dernière incartade en 2009, une nuit de beuverie lors d’une conférence internationale d’arbitres, lui a définitivement coûté sa place.

La retraite de Walsh n’a cependant pas duré très longtemps. Il s’est vu offrir une nouvelle chance en Australie. Après avoir arbitré dans le championnat local et dans le Super Rugby, il a de nouveau dirigé une rencontre internationale en novembre 2010, à l’occasion d’un match entre le pays de Galles et l’Afrique du Sud (cf vidéo ci-dessous). Car Steve Walsh s’est racheté une conduite, renonçant à l’alcool et aux fêtes arrosées. Et ses performances dans l’édition 2011 ont conduit l’IRB à le sélectionner pour les phases finales. Il a déjà arbitré deux fois les Bleus dans cette compétition, face au Japon et aux Tonga (cf photo ci-dessus, carton jaune pour Estebanez). O.B.

Publicités

One comment

  1. Oui enfin on a vu qu’il tâte toujours du jaune ; j’espère qu’il ne va pas abuser du rouge.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :