h1

L’indispensable Jerome Kaino

20 octobre 2011

Cinq matchs, 400 minutes de jeu. Avant la demi-finale contre l’Australie, le troisième-ligne Jerome Kaino était le seul joueur à avoir disputé l’intégralité des rencontres des All Blacks dans cette Coupe du monde. Et il n’est sorti qu’à la 81e minute de la suivante, la demi-finale contre les Wallabies, ne ratant qu’une poignée de secondes de jeu. Pas de doute, la Nouvelle-Zélande compte énormément sur ce joueur. Les hommes en noir ont d’ailleurs perdu la dernière fois que Kaino n’etait pas sur le terrain. C’était le 27 août 2011 lors du  Tri nations. Kaino était resté en Nouvelle-Zélande pour assister à la naissance de son deuxième enfant et les All Blacks s’étaient inclinés contre l’Australie à Brisbane (20-25). La carrière de Kaino en sélection nationale n’avait pourtant pas commencé de la meilleure manière. Il décroche ses deux premières sélections en juin 2006 lors d’une tournée de l’Irlande en Nouvelle-Zélande. Il n’avait alors que 21 ans, et, de son propre aveu, ne possédait pas encore la maturité suffisante pour évoluer au plus haut niveau international.

Il a attendu deux ans pour pouvoir revenir chez les All Blacks, affrontant de nouveau l’Irlande en juin 2008. Depuis, il a enchaîné 45 sélections et est devenu une pièce maîtresse de la troisième ligne néo-zélandaise aux côtés du capitaine Richie McCaw. « The Ironman » (« L’homme de fer » ), réalise une brillante Coupe du monde. Il a notamment inscrit quatre essais (dont un face au Japon, cf photo), soit autant que lors de sa carrière internationale avant le début de cette compétition. La Fédération internationale de rugby (IRB) a d’ailleurs placé son nom sur la liste des six candidats pour le titre de meilleur joueur de l’année (avec Piri Weepu, Ma’a Nonu, Thierry Dusautoir, David Pocock et Will Genia). Et son physique destructeur (1,96m, 110 kilos) devrait encore faire des ravages dimanche en finale contre la France. D’autant que ce joueur de 28 ans, qui évolue chez les Blues depuis 2004, sait que plusieurs clubs du Top14 le suivent de très près. O.B.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :