h1

« Seuls les Bleus peuvent faire ce qui semble impossible »

21 octobre 2011

« Miracle », « exploit », « glorieuse incertitude du sport », « surprise »…. Tous ces termes reviennent dans la bouche des consultants ou experts de l’ovalie nationale avant la finale de la Coupe du monde qui verra, le 23 octobre, la France défier la Nouvelle-Zélande à l’Eden Park. Certains se prennent à imaginer que nos Bleus, qui joueront en blanc pour l’occasion, parviennent à terrasser les All Blacks.  Une « maladie » qui a franchi les limites de l’Hexagone. On retrouve ainsi un cas de « Bleuite » aigu en Australie. Peter FitzSimmons a évolué plusieurs saisons à Brive pendant les années 80. Ce deuxième-ligne a porté le maillot australien à 7 reprises, dont 5 fois face aux Bleus. Et cet ancien international ne parvient pas à éliminer l’hypothèse d’une victoire tricolore.

Il signe une tribune dans The Sydney Morning Herald dont le titre est « Seuls les Bleus peuvent faire ce qui semble impossible« . FitzSimmons a bien sûr regardé et analysé les matchs des Français dans cette Coupe du monde. Il en tire une logique conclusion: « Les Bleus  ne peuvent pas battre les All Blacks. Car les Gaulois ne jouent pas dans la même division qu’eux« . Le constat est clair et sévère. Pourtant, au fil de sa tribune, Peter FitzSimmons se laisse envahir par les mêmes doutes que partagent de nombreux supporters tricolores. « Même si nous savons tous que les Bleus ne vont pas répéter les exploits de 1999 (cf vidéo ci-dessous) ou 2007, il reste tout de même ce petit doute. Et s’ils le faisaient ? » s’interroge FitzSimmons. Et la seule certitude de ce chroniqueur est finalement que personne ne peut prévoir le scénario de la finale. « Même les Français ne savent pas comment ils joueront dimanche. Car ils sont français. C’est seulement lors de la deuxième mi-temps que nous saurons, qu’ils sauront et que les All blacks sauront, si les Bleus ont un rendez-vous* avec le destin ou bien avec la déception. Mais comme ils sont français, ils ont plus de chance de s’en sortir que n’importe quelle  autre équipe qui se trouverait dans la même situation« . O.B.

* en français dans le texte

Sur le même sujet: Les Bleus en embuscade

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :