Posts Tagged ‘Roumanie’

h1

L’Est cherche son Eden

27 septembre 2011

Pour ces deux équipes, l’édition 2011 n’a plus grand-chose à offrir. La Roumanie a concédé trois défaites en phase de poule et n’a pas glané le moindre point de bonus. Le coup n’est pourtant pas passé loin face à l’Ecosse (24-34). Idem pour la Géorgie qui ne s’est inclinée que de neuf points contre le XV du Chardon (6-15). Et si les Géorgiens auront encore un dernier match de poule à jouer, le 2 octobre contre l’Argentine (cf calendrier), ils savent l’importance de leur duel contre les Roumains, le mercredi 28 septembre. Ils ont besoin de remporter une victoire qui consacrerait leur domination sur les deux autres équipes de l’Est engagées dans cette compétition, la Roumanie et la Russie (3 défaites également et un dernier match à venir contre l’Australie).

« La Russie et la Roumanie ont avancé plus vite que nous ces dernières années. Au début du Tournoi des VI Nations B (créé en 2001), on n’avait pas trop de mal à battre les Géorgiens et les Russes. Mais aujourd’hui, cela devient plus difficile« , confiait avant la Coupe du monde l’entraîneur roumain Romeo Gontineac, interviewé pour le livre « Rugby, Coupe du monde inédite« . De fait, la Géorgie est championne en titre et elle pointe au dessus de la Roumanie dans le classement mondial de la Fédération internationale de rugby (IRB). Mais cette dernière ne se résout pas à revenir bredouille chez elle. « On veut donner une bonne image en Nouvelle-Zélande« , confiait encore Gontineac. Pour cela, les Roumains et leur capitaine Marius Tincu (cf photo) n’ont qu’une seule option: battre la Géorgie. O.B.

PS: la CDM avait commencé de manière insolite pour les Chênes. A lire : Un ailier roumain refuse de prendre l’avion !

h1

Un ailier roumain refuse de prendre l’avion !

31 août 2011

C’est sans doute une première dans l’histoire de la Coupe du monde. L’ailier roumain Catalin Fercu a refusé au dernier moment de prendre l’avion qui devait le conduire vers la Nouvelle-Zélande. Le joueur n’a pas pu surmonter sa peur bleue de l’avion. D’autant que le périple aérien devait durer 40 heures. Pourtant, Catalin Fercu n’est pas un bleu dans l’équipe roumaine. Il compte 51 sélections avec la Roumanie et a déjà disputé trois matchs de Coupe du monde lors de l’édition 2007 (cf vidéo ci-dessous des matchs de la Roumanie).

« Nous avons essayé en vain de le convaincre. Nous sommes désemparés par sa décision parce qu’il était l’un de nos meilleurs joueurs comme il l’a prouvé lors des matchs de préparation en Ukraine et en France », a expliqué Alin Petrache, le président de la fédération roumaine de rugby. Un autre joueur roumain Adrian Apostol a été appelé pour le remplacer. Pour Fercu, la Coupe du monde se termine avant d’avoir commencé. En espérant qu’il ne soit pas dévoré par les remords…E.M

h1

Les Chênes ne veulent pas céder

3 août 2011

La Roumanie fait partie des douze équipes qui a participé à toutes les Coupes du monde depuis la première édition en 1987. Et avant la prochaine, le quotidien roumain Adevarul revient sur l’histoire des Roumains, surnommés les Chênes, dans cette compétition. Il rappelle notamment que c’est en 1991 que les Roumains étaient arrivés les mieux armés, une année seulement après avoir défait le XV de France à Auch (12-6). Mais les Français avaient pris leur revanche lors des matchs de poule, la France battant largement la Roumanie (30-3). Egalement défaits par le Canada, les Roumains avaient manqué leur qualification pour les quarts de finale.

Hormis en 1995 (0 victoire), les Roumains ont gagné un match lors de chaque édition. Ils ont battu le Zimbabwe en 1987 (21-20), les Fidji en 1991 (17-15),  les Etats-Unis en 1999 (27-25), la Namibie en 2003 (37-7) et le Portugal en 2007 (14-10). En Nouvelle-Zélande, ils affronteront successivement l’Ecosse, l’Argentine, l’Angleterre et la Géorgie. Un programme qui s’annonce particulièrement compliqué pour les Chênes qui se sont inclinés face aux Géorgiens en mars dernier dans le cadre du Tournoi des VI nations B. Ils se préparent physiquement depuis plusieurs semaines pour ce rendez-vous (cf vidéo ci-dessous) mais ne disputeront pas de matchs de préparation contre de grosses cylindrées internationales. Ils affronteront le 20 août l’Ukraine à Lviv et disputeront le 25 août une rencontre contre Périgueux.  Comme l’explique son entraîneur Romeo Gontineac (cf photo ci-dessus) dans le livre « Rugby, Coupe du monde inédite« , la Roumanie aura pour objectif principal de donner une bonne image en Nouvelle-Zélande. Mais au-delà de cette compétition, les Roumains songent déjà à la Coupe du monde 2015 pour laquelle ils préparent un groupe de jeunes joueurs.  Gontineac, ancien joueur d’Aurillac, ne sait pas s’il sera encore aux commandes de l’équipe nationale dans quatre ans. Si c’est le cas, il prolongera alors une longue histoire d’amour avec la Coupe du monde puisqu’il en a disputé quatre en tant que joueur (1995, 1999, 2003, 2007). O.B.